Wahlen

Comm. BL, distr. de Laufon. Village le long d'un cours d'eau, au bord sud-ouest du bassin de Laufon. 1168 Waltenen (probablement un faux du XIIe s.). 115 hab. en 1580, 250 en 1630, 226 en 1723, 223 en 1771, 244 en 1798, 328 en 1850, 456 en 1900, 640 en 1950, 1240 en 2000. Vestiges d'une villa romaine près de Kilchstetten, monnaies du Bas-Empire, sépultures du haut Moyen Age aux abords de l'église. Au Moyen Age, le village appartenait aux seigneurs de Ramstein avec la seigneurie de Zwingen. Une famille noble locale est attestée aux XIIe-XIIIe s. En 1459, lors de la succession des Ramstein, le prince-évêque de Bâle reçut W. en même temps que Röschenz et Zwingen. W. conclut un traité de combourgeoisie avec la ville de Bâle en 1525 et adhéra à la Réforme en 1529. Le village fut partiellement détruit par les Suédois lors de la guerre de Trente Ans, puis ravagé par la peste en 1629 (23 victimes). Au spirituel, W. releva jusqu'en 1839 de la paroisse de Laufon et forma une seule paroisse avec Brislach de 1874 à 1935; il possédait une chapelle Saint-Martin et l'église Saint-Joseph fut bâtie en 1839. A la chute de l'évêché de Bâle (1792), le village fut inclus dans le département français du Mont-Terrible (dès 1793), puis du Haut-Rhin (1800-1814), avant d'être attribué à Berne en 1815 (district de Delémont jusqu'en 1846). Tant lors des votations concernant le canton du Jura (1974 et 1975) que lors de celles sur le Laufonnais (1983 et 1989), une large majorité de citoyens opta pour son maintien dans le canton de Berne. En revanche, ils se prononcèrent pour le rattachement à Bâle-Campagne en 1994. Dès 1760, on tenta d'extraire du charbon au Stürmen. La passementerie connut un développement modeste entre 1870 et les années 1930. Si l'agriculture fournissait encore 32% des emplois en 2005, W. s'était toutefois mué en commune résidentielle pour les pendulaires travaillant à Breitenbach, Laufon et Bâle.


Bibliographie
– J. Weber, Wahlen: Unser Dorf in der Geschichte des Laufentals, 1977
– A. Cueni, éd., Lehrblätz Laufental, 1993
– R. Marti, Zwischen Römerzeit und Mittelalter, 2, 2000, 271-272
– H. Buser et al., Beschlüsse, Bilanzen, Bilder, 2004

Auteur(e): Philippe Hofmann / DVU