Oberhünigen

Comm. BE, distr. de Konolfingen. Le village, avec le hameau d'Äbersold et des fermes isolées sur le Kurzenberg, fut une enclave de la commune de Schlosswil jusqu'en 1980. Le Toppwald couvre plus de la moitié de la commune. 1148 Huningen superior. 313 hab. en 1980, 296 en 2000. La communauté paysanne disposait de droits d'usage étendus dans la forêt domaniale du Toppwald. Après leur suppression au XIXe s., l'Etat put exploiter librement la forêt. La commune relevait de la seigneurie de Wil pour la basse justice. Malgré leur éloignement géographique, O. est étroitement lié à Schlosswil: il en relève toujours au spirituel et, de 1834 à 1980, en fut une fraction (Ortsgemeinde). Avant la séparation, le village assumait certaines tâches communales, notamment en matière scolaire. Outre les paysans et les petits artisans, la commune compte aussi de nombreux navetteurs qui travaillent entre autres à Berne et à Konolfingen. Situés sur la route menant à Bowil, les anciens bains (Wildeneybad, auj. restaurant) sont connus.


Bibliographie
– E. Werder, Schloss und Herrschaft Wil, 1938
– F. Häusler, «Vier Jahrhunderte bernischer Forstpolitik am Beispiel der Toppwald-Staatswälder im Amtsbezirk Konolfingen», in Journal forestier suisse, 119, 1968, 778-793

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / UG