11/08/2011 | communication | PDF | imprimer

Schlosswil (commune)

Comm. BE, distr. de Konolfingen, arrondissement administratif de Berne-Mittelland, dans la zone de transition entre la vallée de l'Aar et l'Emmental, comprenant le village de S., le quartier de Thali, les hameaux d'Öli, Weiergut et untere Mühle, ainsi que, jusqu'en 1980, Oberhünigen. 1146 Wilare, jusqu'en 1902 Wyl. 195 hab. en 1764, 954 en 1850, 821 en 1900, 846 en 1950, 656 en 2000. Trouvaille isolée de l'âge du Bronze (au village), bloc de granit taillé d'époque indéterminée, vestiges d'époque romaine (allée du château). Le village, soumis à l'assolement, fut jusqu'en 1798, un ressort de basse justice de la seigneurie de Wil. La localité ne comptait, en dehors du château, siège de cette seigneurie, et de son domaine, que quelques fermes et maisons de Tauner (Thali). L'artisanat n'apparut qu'au XVIIIe s. L'église Saint-Germain, attestée en 1239, était une fondation des seigneurs de Wil; l'édifice actuel remonte à 1660. La collation revint à l'Etat de Berne en 1807. La paroisse, qui englobait aussi le hameau éloigné d'Oberhünigen, donna naissance à la commune de Wyl (1834), qui comprenait les communes locales (Ortsgemeinde) de Wyl et d'Oberhünigen. La maison de commune date de 1980. L'agriculture, les arts et métiers et l'administration du district (qui a son siège dans le château) fournissent des emplois. Vers 2000, les trois quarts de la population active travaillaient dans l'aire Berne-Thoune. De nouveaux quartiers se développèrent en 1974-1978 et 1989-1992.


Bibliographie
– E. Werder, Schloss und Herrschaft Wil, 1938
– U. Boos, Bauinventar der Gemeinde Schlosswil, 1999

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / LMD