Volken

Comm. ZH, distr. d'Andelfingen, la moins peuplée du canton. Village dans le Flaachtal, au sud de la Thur. 1044 Volhinchovan (copie du XIVe s.), vers 1150 Vochinchoven. 7 feux en 1467, 194 hab. en 1634, 323 en 1727, 385 en 1850, 248 en 1900, 239 en 1950, 268 en 2000. Formant avec le village voisin de Flaach une seigneurie justicière, V. releva pour la haute justice des Habsbourg, puis de Zurich dès 1460 (bailliage d'Andelfingen). Au Moyen Age, il disposait d'une chapelle, démolie à la Réforme. Après avoir fait partie de la paroisse d'Andelfingen (sauf trois feux qui dépendaient de Berg am Irchel), il fut rattaché en 1610 à celle de Flaach. En 1787, on comptait quarante-sept personnes qui filaient le coton en saison. Le collège du village fut construit en 1892 (la tour de l'horloge date de 1932) et le complexe scolaire d'Ankacker en 1982. Un bus pour Henggart circule depuis 1921. Aux travaux de drainage de l'entre-deux-guerres succèdèrent des opérations de remaniement et d'améliorations foncières (1945-1947 et 1970-1980). On érigea en 1966, avec les contributions volontaires versées à titre de péréquation par sept communes du lac de Zurich, une maison communale qui abrite aussi une épicerie de la coopérative agricole Volg, une laiterie et un abattoir. La commune a gardé son caractère rural; le secteur primaire (culture de la vigne et du tabac notamment) fournissait encore près de 64% des emplois en 2005.


Bibliographie
– M. Brugger, Volken, 1987

Auteur(e): Martin Illi / PM