12/12/2005 | communication | PDF | imprimer | 

Herbligen

Comm. BE, distr. de Konolfingen. Située dans la partie inférieure du Kiesental, elle comprend les hameaux de H., Hubel et Helisbühl, ainsi que plusieurs fermes isolées. Le village fait partie de la paroisse d'Oberdiessbach (cercle ecclésiastique de Matte). 1302 Herblingen. 192 hab. en 1764, 355 en 1850, 302 en 1900, 425 en 1950, 500 en 2000. Un site fortifié préhistorique impressionnant existe à Eggrain/Wolfenburg et, au-dessus de Helisbühl, une colline artificielle fut aménagée. Au bas Moyen Age, plusieurs bourgeois de Berne et Thoune avaient des possessions à H., qui relevait pour la basse justice du tribunal libre de Steffisburg et pour la haute justice de la juridiction de Konolfingen. Mis en place dès 1665, le regroupement scolaire avec Brenzikofen (école à Helisbühl), abandonné en 1834, fut recréé en 1973. Village vivant de l'agriculture et de l'artisanat, H. connut dès les années 1980 une augmentation démographique importante en raison de la construction de maisons familiales à Hubel. De ce fait, la proportion des travailleurs pendulaires pour Berne et Thoune représente environ les deux tiers de la population active. H. accueille un centre de l'Assemblée évangélique des frères, comprenant notamment une maison de cure et une imprimerie.


Bibliographie
– H.C. Waber, Das Amt Konolfingen, 1991
– E. Schneeberger, V. Steingruber, Bauinventar der Gemeinde Herbligen, 2000
Gesamtmelioration Oppligen-Herbligen-Brenzikofen 1991-2003, 2003

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / EMA