Freimettigen

Comm. BE, distr. de Konolfingen, au nord-ouest du Kurzenberg et dans le Kiesental, comprenant le village de F., le hameau de Dessikofen et des fermes isolées. 1282 Vrimuotingen. 86 hab. en 1764, 227 en 1850, 207 en 1900, 290 en 1950, 390 en 2000. Un dépôt de bracelets du Bronze a été mis au jour à Schleif en 1910. F. partagea le destin de la seigneurie de Hünigen, mais dépendit au spirituel, jusqu'à nos jours, d'Oberdiessbach. Les couvents d'Interlaken et de Fraubrunnen y reçurent des biens aux XIIIe et XIVe s. La communauté paysanne de F., qui pratiquait l'assolement, et Dessikofen avaient des droits dans la forêt domaniale de Toppwald (1568). La commune a gardé son caractère agricole, bien que deux tiers de la population active travaillent à l'extérieur, surtout dans la région Berne-Thoune. Un nouveau quartier, Sägematt, s'est bâti près de la station de Stalden sur la ligne Berthoud-Thoune. A partir des années 1980, F. se tourne de plus en plus vers Konolfingen et est, entre autres, rattaché à son école secondaire.


Sources imprimées
SDS BE, II/4
Bibliographie
– H. Schneeberger, Bauinventar der Gemeinde Freimettigen, 2004

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / PM