No 3

Soldini, Antonio

naissance 4.5.1854 à Chiasso, décès 12.5.1933 à Lugano, libre penseur, de Chiasso. Fils de Francesco, fourrier de gendarmerie, et de Rosalia Pagani. ∞ 1882 Rosa Rezzonico, fille de Pietro. Ecoles à Lugano, apprentissage de tailleur de pierre à Bellinzone et à Viggiù (Lombardie). En 1873, S. s'installa à Milan où il fut l'élève de Lorenzo Vela et fréquenta l'académie de Brera (jusqu'en 1877). Sculpteur à Milan (dès 1877), puis à Bissone, il participa à l'Exposition nationale de Milan (1881) et exposa notamment à Paris, Berlin et Buenos Aires. Il prépara et participa à la révolution radicale de 1890. Syndic libéral-radical de Bissone (1915-1927), député à la Constituante (1921), au Grand Conseil tessinois (1923-1927 et 1931-1933) et au Conseil national (1902-1905). Membre de la Demopedeutica (société pour l'éducation populaire), S. fut cofondateur de la Société libérale tessinoise (1877, président dès 1887), du Cercle suisse (1880) et de la Société suisse de bienfaisance (1880) à Milan.


Bibliographie
– M. Giorgetti, A. Soldini in arte ed in politica, 1932
– Gruner, L'Assemblée, 1, 759

Auteur(e): Christian Luchessa / DW