No 1

Simen, Rinaldo

naissance 8.3.1849 à Bellinzone, décès 20.9.1910 à Lucerne, libre penseur, de Bellinzone. Fils de Rocco, commerçant et capitaine des carabiniers. ∞ 1) 1880 la marquise Anna Caroline de Jacoby du Vallon, de Paris (décès1901), 2) 1902 Ilda Galli. Après l'école secondaire et un apprentissage de télégraphiste, S. trouva un emploi au service télégraphique qu'il abandonna pour faire du journalisme et de la politique. Il fonda Il Carabiniere ticinese (1873-1874), le Tempo (1874-1877) et enfin Il Dovere (1878), qui devint l'organe de l'opposition radicale. Actif dans les mouvements de jeunes, il fonda la Société cantonale de gymnastique (1869). Membre du gouvernement provisoire en 1890 et de la Constituante cantonale en 1892, il fut conseiller aux Etats (1893-1910) et député au Grand Conseil tessinois (1905-1910). Conseiller d'Etat (1893-1905), S. fut en charge de l'Instruction publique et de l'Agriculture.

Avec Romeo Manzoni, S. pensait que le soulèvement radical du 11 septembre 1890 était inéluctable et devint la figure la plus représentative de la révolution. Cependant, une fois le régime conservateur de Gioachimo Respini renversé, il comprit que la réalité cantonale imposait une modération des idéaux et donna au gouvernement à majorité radicale une orientation politique fondée sur le pragmatisme et la négociation. Farouchement opposée à ses vues, l'aile gauche de son parti le considéra comme le principal fossoyeur de tout projet laïque et progressiste. En 1904, celle-ci réussit à faire pression sur le parti pour passer un accord de programme avec les socialistes; désavoué dans sa politique pragmatique et prudente, S. se sentit abandonné et donna sa démission. Cependant, il ne renonça pas à la vie politique et fut député au Grand Conseil tessinois, conseiller aux Etats et membre du comité du parti radical suisse (1894-1910). Administrateur des Chemins de fer du Gothard (1894-1909) et délégué de la Confédération à l'Exposition universelle de Milan (1906).


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 757
– A. Ghiringhelli, Il Ticino della transizione 1889-1922, 1988

Auteur(e): Andrea Ghiringhelli / AMC