No 5

Pedrazzini, Martino

naissance 28.2.1843 à Locarno, décès 10.5.1922 à Locarno, cath., de Campo (Vallemaggia). Fils de Guglielmo, avocat, et de Rosa Franzoni. Frère d'Alberto ( -> 1), neveu d'Alberto Franzoni. ∞ 1870 Emilia Bacilieri, fille de Carlo. Collège des barnabites à Monza (1854-1861), études de droit aux universités de Pise (1861-1862) et de Turin (doctorat en 1865). Avocat et notaire dès 1868. Conservateur, P. fut conseiller national (1873-1890), député au Grand Conseil tessinois (1875 et 1890) et conseiller d'Etat (1875-1890). Membre éminent du gouvernement dit de la "nouvelle orientation" (Nuovo Indirizzo), promoteur de la loi scolaire (1878-1882) et de la loi civile ecclésiastique de 1886, P. s'employa à résoudre la question du diocèse. Il démissionna du Conseil d'Etat en 1890 à la suite des malversations du caissier cantonal Luigi Scazziga et mit fin à son activité politique. Il fut ensuite professeur de droit public et ecclésiastique à l'université de Fribourg (1890-1917, recteur en 1892-1893). Membre de l'Association Pie IX dès 1863.


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 750
– A. Lepori, F. Panzera, éd., Uomini nostri, 1989, 44-49

Auteur(e): Francesca Chiesi Ermotti / DW