Truttikon

Comm. ZH, distr. d'Andelfingen, dans la partie nord du Weinland zurichois. 858 Truttaninchova. 196 hab. en 1634, 371 en 1850, 393 en 1880, 328 en 1900, 296 en 1950, 275 en 1970, 435 en 2000. Tumulus hallstattiens. T. figurait dans l'importante donation de l'Alaman Wolvene à l'abbaye de Rheinau en 858. Du bas Moyen Age à 1798, T. appartint à la basse juridiction de Trüllikon. La haute juridiction, partie du comté de Kyburg, revint à Zurich une première fois en 1424 et définitivement en 1452. T. fut alors intégré dans l'Ausseramt du bailliage de Kyburg. T. fut rattaché à Trüllikon en 1798, tout en conservant une certaine autonomie en tant que commune civile (Zivilgemeinde). Après de longs efforts et une votation cantonale (1878), la commune de T. fut créée en 1879. Au spirituel, T. releva de Laufen avant de passer à la paroisse de Trüllikon en 1529. Dès 1126, une grande partie de la population se rendit à l'église Saint-Nicolas (Bergkirche) de Rheinau. En 1300, il existait une chapelle Saint-Oswald (détruite en 1856). La petite église néogothique, construite en 1857 dans le haut du village, fut remplacée en 1959-1960 par un nouveau bâtiment. La route Frauenfeld-Schaffhouse passant par T. fut réalisée entre 1836 et 1844. La baisse de population commencée en 1880 fut stoppée après 1970 grâce à la construction de maisons individuelles. Le village agro-viticole conserva son caractère rural durant tout le XXe s., la part du secteur primaire ne diminuant que légèrement (73% des emplois en 1930, 65% en 2005).


Bibliographie
MAH ZH, 1, 1938, 400
– H. Kläui, Gedenkschrift an den Bau der neuen Kirche Truttikon, 1961

Auteur(e): Ueli Müller / RHD