Centrafricaine (République)

 © 2001 DHS et Kohli cartographie, Berne.
© 2017 DHS

Le Conseil fédéral reconnaît la République C. (R.C.A.) le jour même de sa déclaration d'indépendance, le 13 août 1960, et noue des relations diplomatiques dès 1964. La Suisse dispose d'un consulat général dans la capitale, Bangui. La R.C.A. a une ambassade au Grand-Saconnex. Seules quelques dizaines de Suisses (la plupart missionnaires ou coopérants) résident en R.C.A. (15 en 2012). 58 Centrafricains vivaient dans la Confédération en 2012. Bien que deux accords aient été signés en 1973 (transports aériens réguliers; commerce, promotion et protection des investissements), les échanges commerciaux restent, sauf exception, très limités (important contrat avec la maison Saurer en 1977). Selon les recommandations du Club de Paris, quatre accords bilatéraux de rééchelonnement des dettes sont signés: 40,9 millions de francs de 1981 à 1989. Même si la R.C.A. n'est pas un "pays de concentration" de l'aide, la Suisse contribue à son développement par le biais d'organisations privées et d'institutions internationales (Programme des Nations unies pour le développement, Haut Commissariat pour les réfugiés, Unicef, Banque Africaine pour le Développement). En 1988, un programme de financement compensatoire rééquilibre la balance commerciale jusqu'alors très peu favorable à la R.C.A. vu la baisse du prix du coton. En 2010, les exportations suisses s'élevaient à 0,3 million de francs, les importations à 0,98 million.


Fonds d'archives
– Documentation du DFAE

Auteur(e): Marc Perrenoud