Oberried am Brienzersee

Comm. BE, distr. d'Interlaken, qui comprend Dörfli, Mehrendorf et Ebligen, située sur la rive droite du lac de Brienz sur une pente abrupte qui conduit à l'Augstmatthorn, au Riederengrat ainsi qu'aux pâturages au-delà de la crête. 1303 Obirnriet. 303 hab. en 1764, 590 en 1850, 539 en 1900, 653 en 1950, 485 en 2000. O. passa au couvent d'Interlaken avec la seigneurie de Ringgenberg en deux étapes (1411 et 1439). Lors de la Réforme, la commune revint à Berne (1528) et releva dès lors de la basse justice de Brienz dans le bailliage bernois d'Interlaken. O. dépend de la paroisse de Brienz (temple en 1967). Les habitants vivaient de la pêche et de l'agriculture (rives du lac, cône de déjection du Hirscherenbach), ainsi que de l'économie alpestre. L'alpage de Vogtsällgäu, tenu en fief dès 1451, devint propriété du consortage en 1907. Au XIXe s., une partie des habitants quitta O. faute d'emplois. La construction de la route du lac (1864), du débarcadère (1877), de la voie ferrée ainsi que d'une clinique (1916) favorisèrent le tourisme. Grâce à celui-ci et à l'ouverture de la fabrique de feux d'artifices (1875), de nouveaux emplois purent être créés. Le torrent fut canalisé entre 1844 et 1846. L'entretien des forêts qui servent de protection contre les inondations et les avalanches, représente une charge financière importante pour la commune .


Sources imprimées
SDS BE, II/6
Bibliographie
– G. Ritschard, Ringgenberg + Goldswil, 1990
– P. Bannwart, Bauinventar der Gemeinde Oberried am Brienzersee, 2001

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / MBA