Koweït

 © 2007 DHS et Kohli cartographie, Berne.
© 2018 DHS

Protectorat britannique dès 1899, le K. resta néanmoins sous la souveraineté de l'Empire ottoman jusqu'à la Première Guerre mondiale. Le Conseil fédéral reconnut son indépendance en 1961 et y ouvrit une ambassade en 1975. En 2005, les Suisses résidant dans le pays étaient 91 (54 Koweïtiens vivaient dans la Confédération en 2005). Animées par les ventes de pétrole et les séjours en Suisse de personnalités koweïtiennes, les relations bilatérales sont analogues à celles avec l'Arabie Saoudite et les Etats du Golfe, malgré les spécificités géographiques et financières du K. A partir des années 1950, la Suisse vend des montres, des bijoux, des machines et des installations techniques sophistiquées qu'elle fit transiter d'abord par l'Irak. Malgré une rude concurrence, des entreprises suisses de travaux publics et de l'industrie des machines ont pu obtenir des contrats par le passé (Elektrowatt, BBC). A la suite de l'invasion du K. par l'Irak en 1990, le Conseil fédéral décida des sanctions et le montant déjà considérable des capitaux koweïtiens placés en Suisse dès 1956 augmenta encore.


Fonds d'archives
– Documentation du DFAE

Auteur(e): Marc Perrenoud