Lütschental

Comm. BE, distr. d'Interlaken, sur la Lütschine noire dans la vallée de Grindelwald, avec habitat dispersé le long de la route au fond de la vallée. 1238 Liscinthal, 1275 Lyzental. 198 hab. en 1764, 370 en 1850, 455 en 1888, 428 en 1900, 267 en 1950, 211 en 1980, 253 en 2000. Fief impérial, le territoire faisait partie au Moyen Age de la seigneurie d'Unspunnen. Les chanoines augustins d'Interlaken y achetèrent des biens et des droits aux barons d'Eschenbach en 1275 et à ceux de Weissenburg en 1334. Les gens de L., serfs du couvent, participèrent au soulèvement contre celui-ci (1349), et après sa sécularisation, passèrent à Berne en 1528 et au nouveau bailliage d'Interlaken (siège de la juridiction). Au spirituel, L. relève de Gsteig. La commune connut un fort dépeuplement dès 1888. Aujourd'hui, les revenus proviennent de l'élevage et de l'économie alpestre (communauté d'alpage de Hintisberg), de la centrale hydraulique des chemins de fer de la Jungfrau, construite en 1908, et de gains accessoires dans le tourisme. Plus de la moitié des personnes actives travaillent à Grindelwald.


Bibliographie
– H. Michel, Buch der Talschaft Lauterbrunnen, 1240-1949, 41979
– R. Buser, Bauinventar der Gemeinde Lütschental, 2004

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / EVU