Dominicaine, République

 © 2001 DHS et Kohli cartographie, Berne.
© 2018 DHS

La D., devenue indépendante provisoirement en 1844, définitivement en 1865 après l'échec d'une tentative espagnole de recoloniser le pays, devint très tôt un but pour le commerce suisse. A partir des années 1870, des entreprises helvétiques commencèrent à s'intéresser aux ressources naturelles de l'île, en particulier au guano comme engrais et au cacao pour la fabrication du chocolat. Bien que le désir d'une représentation consulaire se soit manifesté dès 1890 et que des négociations sur l'établissement d'un consulat, d'un traité de libre établissement et d'un accord commercial aient eu lieu en 1913, le consulat de Saint-Domingue n'ouvrit qu'en 1936 (consulat général dès 1959) en raison notamment de l'occupation du pays par les Etats-Unis de 1916 à 1924. Durant la Deuxième Guerre mondiale, la Suisse fut chargée de défendre les intérêts de la république D. en Allemagne, en Italie et au Japon, et de facto en Belgique, France et Tchécoslovaquie. En 1914, la république D. transforma en consulat la légation qu'elle avait ouverte à Berne en 1913; une année plus tard, elle en établissait un second à Zurich. En dépit de relations commerciales bilatérales insignifiantes, les exportations de la Suisse vers la république D. connurent, dès les années 1930 surtout, un accroissement appréciable. Après 1945, les investissements dominicains dans la construction et le tourisme, de même qu'un accord bilatéral de commerce (1959), créèrent un climat favorable pour les exportations et les investissements suisses: au début des années 1970, Nestlé ouvrit par exemple une fabrique de lait condensé. Grâce aux importants investissements du groupe Davidoff-Oettinger de Bâle, la D. devint l'exportateur de cigares le plus important du monde (1995). Cela eut pour effet de faire croître la colonie suisse, qui comptait plus de mille personnes en 1999, y compris les doubles nationaux. Depuis 1986, Helvetas soutient des projets de développement touchant la petite paysannerie, l'émancipation de la femme et l'usage durable des ressources.


Fonds d'archives
– AFS
Sources imprimées
DDS

Auteur(e): Peter Fleer / WW