Monaco

Gérés d'abord par le consulat de Suisse à Nice (dès 1905), puis par celui à Marseille (à partir de 1999), les intérêts suisses à M. (principauté indépendante depuis le XIIIe s.) sont surtout d'ordre financier, plusieurs banques helvétiques y ayant ouvert des filiales après la Deuxième Guerre mondiale (dont le Crédit suisse et l'UBS). En 2005, la colonie suisse à M. comptait 1066 personnes, souvent attirées par les avantages fiscaux. De nombreux membres de la colonie ont fait carrière dans l'hôtellerie et le commerce. Certains ont même accédé à d'importantes fonctions administratives. Parmi les doubles nationaux, les plus connus sont les Notari, d'origine tessinoise. Depuis la fin du XIXe s., divers traités ont été conclus entre les deux pays. M. a ouvert une ambassade à Berne en 1959. La première visite officielle en Suisse d'un prince de la famille Grimaldi a eu lieu en novembre 1960, avec la venue de Rainier III. Son père, le prince Pierre, avait entretenu de très bonnes relations avec Carl Jacob Burckhardt.


Fonds d'archives
– AFS
– Documentation du DFAE

Auteur(e): Dario Gerardi