Hofstetten bei Brienz

Comm. BE, distr. d'Interlaken, dans une dépression au-dessus de la vallée de l'Aar, comprenant les localités de Dorf, Schried, Beim Tor et Talgut. Avec ses alpages et ses forêts, la commune s'étend jusqu'au Brienzergrat. 1359 Hofstetten. 190 hab. en 1764, 300 en 1850, 426 en 1900, 463 en 1950, 551 en 2000. En 1359, les seigneurs de Ringgenberg remirent le fief de H., alors en difficulté financière, à trois ministériaux, dont le chevalier Heinrich von Resti. Celui-ci en fit don au couvent d'Interlaken (1359-1372). Après la sécularisation de celui-ci, H. passa à Berne en 1528 et fut administré par les baillis d'Interlaken (basse justice de Brienz). Au spirituel, H. dépend de Brienz. L'élevage et l'économie alpestre furent prédominants jusqu'au XIXe s., complétés alors par la sculpture sur bois. Le travail du bois est largement répandu aujourd'hui (sculpture, tournage, menuiserie, fabrication de jouets). Le tourisme apporte des revenus supplémentaires. Le musée de plein air de Ballenberg fournit également de nombreux emplois depuis 1978. Les deux tiers des actifs travaillent dans la région de Brienz-Meiringen.


Bibliographie
– G. Ritschard, Ringgenberg + Goldswil, 1990

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / MBA