19/02/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Kappel (Toggenbourg)

Ancienne comm. SG, ancien distr. d'Obertoggenburg, ayant fusionné en 1965 avec Ebnat dans la comm. d'Ebnat-K. Auparavant, la commune d'Ebnat séparait complètement le village-rue de K. du reste de son territoire (fermes isolées sur des collines préalpines). 1218 Capelle. 1995 hab. en 1827, 2229 en 1860, 2187 en 1900, 1883 en 1950, 1968 en 1960.

Le premier lieudit cité est Hohenwarta, en 912. L'imbroglio des droits seigneuriaux provoqua la séparation entre le village et le reste de la commune: K. faisait partie de la juridiction de Thurtal, Ebnat de celle d'Iberg; la première relevait de l'abbaye de Sankt Johann, qui avait acquis en 1218 le patronage de la "chapelle" de K. Passé par achat, avec le Toggenbourg, à l'abbaye de Saint-Gall en 1468, le village fut érigé en paroisse en 1477. L'église servit au culte protestant après la Réforme, puis aux deux confessions dès 1593; une paroisse catholique fut constituée en 1620, une protestante en 1679. La maison patricienne zum Felsenstein, construite par Hans Heinrich Bösch en 1624, témoigne de la prospérité et du rôle dirigeant de quelques familles. K. devint une commune politique du nouveau canton de Saint-Gall en 1803.

L'élevage et l'économie alpestre prédominaient à l'époque préindustrielle. Au XVIIIe s. apparut l'industrie textile à domicile (filage, puis tissage du coton). Une garancerie s'installa au milieu du XIXe s., la broderie prit de l'importance après 1860, une fabrique de tissus en couleurs ouvrit au Trempel en 1865. Le village devint en outre une station pour les cures d'air et de petit lait. L'incendie de 1854 détruisit septante et une maisons et les deux églises. Inaugurée en 1870, la ligne de chemin de fer Wil-Ebnat-K. fut prolongée jusqu'à Nesslau en 1912. Un large éventail de petites entreprises industrielles permit d'éviter l'exode démographique après la Première Guerre mondiale, malgré la crise de la broderie. L'industrialisation favorisa la fusion avec Ebnat (1965), préfigurée par la création de l'école secondaire d'Ebnat-K. en 1841 et d'une association villageoise (de droit privé) d'Ebnat-K. en 1943.


Bibliographie
Ebnat-Kappler Mosaik, 1982-
– W. Hofer, Ebnat-Kappel, 1994

Auteur(e): Hans Büchler / PL