Daro

Ancienne comm. TI, dès 1907 comm. de Bellinzone. 1173 de Dali. 130 hab. en 1599, 212 en 1696, 295 en 1801, 483 en 1836, 1859 en 1900. Des découvertes de l'âge du Fer attestent la présence de l'homme sur les flancs de la montagne, à l'est de la colline de Castel Grande dès la préhistoire. Les centres habités de D., Artore et Pedemonte faisaient partie du ressort de Bellinzone. Au bas Moyen Age, en tant que bourgeois de Bellinzone, les habitants de ces endroits avaient un représentant au Conseil de cette ville, contribuaient aux frais de la communauté et jouissaient des mêmes droits que les autres bourgeois. Devenue commune indépendante à une époque inconnue, D. fut à nouveau rattachée à Bellinzone en 1907. L'église Saint-Cyr, attestée en 1173, fut agrandie en 1446 et consacrée en 1450; la commune avait le droit de patronage. La séparation d'avec la paroisse de Bellinzone, accordée en 1583, fut confirmée en 1631. On a conservé les statuts de la confrérie de Sainte-Marthe, datant du XIVe s. De village agricole et ouvrier (cheminots), D. s'est transformé récemment en quartier résidentiel.


Bibliographie
– Gilardoni, Inventario, 145-146
– G. Chiesi, Bellinzona ducale, 1988

Auteur(e): Giuseppe Chiesi / MFR