Innerbirrmoos

Ancienne comm. BE, distr. de Konolfingen, partie de la comm. de Linden depuis 1945. 1298 Birmos. 292 hab. en 1764, 600 en 1850, 578 en 1900, 558 en 1941. Située dans la partie "intérieure" ou occidentale du Kurzenberg (d'où son nom de "commune intérieure du Kurzenberg"), I. releva du bailliage bernois de Röthenbach à partir de 1399 (ou plus tard). Dès 1529, elle dépendit du bailliage de Signau pour la basse justice et de la juridiction de Konolfingen pour la haute justice; les habitants étaient rattachés à la paroisse d'Oberdiessbach. Elle géra les pâturages en consortage avec Ausserbirrmoos, située à l'ouest du Kurzenberg (seigneurie de Diessbach), jusqu'à la séparation des communaux et des forêts entre les deux communautés en 1633. En partageant les communaux (1778-1788), Berne mit fin à l'interminable conflit entre paysans et Tauner qui se disputaient leur usage. Rattachée en 1798 au district de Steffisburg et en 1803 au bailliage de Konolfingen (district depuis 1831), I. fut érigée en commune en 1834. Elle est la seule partie de la commune de Linden à avoir une corporation bourgeoise pour les droits d'usage.


Bibliographie
– F. Häusler, Das Emmental im Staate Bern, 2, 1968, 304-307

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / FS