05/04/2005 | communication | PDF | imprimer | 

Goldswil

Ancienne comm. BE, réunie à Ringgenberg en 1850. 1240 Goldewilere, Goldeswile. 110 hab. en 1764, 246 en 1850. Le village, situé sur le Harder à l'extrémité ouest du lac de Brienz (rive droite), dépendait au Moyen Age de la seigneurie de Ringgenberg. C'est probablement au XIe s. que les barons de Brienz-Ringgenberg firent ériger l'église Saint-Pierre de G. sur un promontoire rocheux au-dessus du village. La paroisse englobait la moitié occidentale de la seigneurie (G., Ringgenberg, Niederried), Habkern (jusqu'en 1528), Waldegg-Rufenen (jusqu'en 1535) et l'annexe d'Unterseen (jusqu'en 1527). Vers 1240, le patronage passa des barons au couvent d'Interlaken puis, en 1528, à Berne. Après la construction de l'église du château fort de Ringgenberg, l'église de G. fut abandonnée et tomba en ruine. Il en reste une magnifique tour romane et des fenêtres en plein cintre ornées de figures primitives d'atlantes (restaurées en 1945). Pour le reste, l'histoire du village de G., qui ne forma une commune qu'entre 1830 et 1850, se confond avec celle de Ringgenberg, tant sur le plan ecclésiastique et politique que sur le plan économique.


Sources imprimées
SDS BE, II/6
Bibliographie
– Ch. Frutiger, Burgruine Ringgenberg, 1983
– G. Ritschard, Ringgenberg + Goldswil, 1990

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / VW