No 2

Arlaud, Louis-Ami

naissance 13.10.1751 à Genève, décès 8.8.1829 à Genève, prot., natif, de Maringues (F). Fils de François, inventeur. Petit-neveu de Jacques-Antoine ( -> 1). ∞ 1778 Suzanne Jurine, fille de François, marchand de dorures. Ecole de dessin à Genève, élève de Jean-Etienne Liotard et de Joseph-Marie Vien (Paris 1768-1774), séjour à Rome. Rentré à Genève en 1776, A. est un portraitiste en miniature recherché. Il participe aux premières expositions de la Société des Arts dont il est membre. Antirévolutionnaire, il s'exile à Londres à la fin de 1792 et peint l'aristocratie anglaise (neuf portraits du prince Edouard). De retour à Genève en 1802, il est apprécié par la bourgeoisie locale. Auteur de plus de 1500 portraits en cinquante ans, il a exposé à Londres, Paris, Berlin, pratiqué la caricature, la gravure, l'émail, le pastel, l'huile, fait des restaurations.


Bibliographie
– L. Boissonnas, «François Ferrière (1752-1839) et quelques miniaturistes genevois de son temps», in RSAA, 47, 1990, 147-152
DBAS, 42 (avec bibliogr.)
– J.-C. Genoud, éd., 100 ans de miniatures suisses, 1780-1880, cat. expo. Lausanne, 1999

Auteur(e): Lucien Boissonnas