No 66

Huber, Max

naissance 5.6.1919 à Baar, décès 16.11.1992 à Mendrisio, de Horgen. Fils de Hans, distillateur de kirsch, et d'Emma Küng. ∞ 1) 1957 Marisa Ajello (décès1957), 2) 1962 Aoi Kono, peintre et graphiste, de Tokyo. Ecole des arts appliqués à Zurich (1935), où H. fit la connaissance d'Alfred Willimann, puis apprentissage de graphiste (1936-1939). En 1940, il collabora avec le bureau Boggeri à Milan. De retour à Zurich en 1941, il revint à Milan en 1945 et y travailla jusqu'en 1975 comme graphiste dans l'édition et la publicité: il obtint de nombreuses commandes importantes (Einaudi, Rinascente, Montecatini) et jouit d'une notoriété internationale. De 1978 à 1984, il enseigna à l'école des arts appliqués de Lugano. Comme artiste, H. fut membre d'Allianz (dès 1942) et du mouvement de l'art concret (1949-1952) et signa des œuvres (abstraites et géométriques) s'inspirant de celui-ci. Le m.a.x.museo, consacré à sa production graphique et picturale, a été inauguré à Chiasso en 2005.


Bibliographie
Max Huber, cat. expo. Chiasso, 1990
Max Huber, cat. expo. Mendrisio, 1991
DBAS, 515-516

Auteur(e): Maddalena Disch / DW