Casaccia

Ancienne commune, rattachée à Vicosoprano GR en 1971, partie de la commune de Bregaglia depuis 2010. Village-rue à l'extrémité supérieure de la Bregaglia, à la bifurcation (surveillée au Moyen Age par la tour de Tor/La Toracia au nord de C.) des cols du Septimer et de la Maloja. 1160 Cassache. 96 hab. en 1850, 70 en 1880, 77 en 1900, 96 en 1910, 88 en 1950, 59 en 1970. Important lieu de transit jusqu'au XIXe s. Plusieurs fois dévasté par l'Orlegna. C., qui faisait partie de la Sopraporta, est désigné dès 1535 comme la settima (le septième) de la juridiction de la Bregaglia. L'église de pèlerinage Saint-Gaudence, un peu au-dessus de C., détruite en 1551, appartenait vers 840 à l'abbaye de Pfäfers. Un hospice médiéval, attesté en 1336, mais beaucoup plus ancien, se trouvait au même lieu; il fut transféré en 1520 dans le "couvent" de C. Au spirituel, dépendant à l'origine de Notre-Dame de Porta, C. eut, tôt sans doute, une chapellenie et, passé à la Réforme en 1551, forma une paroisse en 1556. L'église construite après 1522, victime d'un éboulement en 1740, fut remplacée en 1742 par l'édifice actuel. C. devint commune autonome en 1745, la plus petite de la Bregaglia. Le palais Gadina, bâti en 1591 par la famille Prevosti, abrita une salle de classe jusqu'en 1964.


Bibliographie
MAH GR, 5, 1943, 412-426
– R. Stampa, Storia della Bregaglia, 1974

Auteur(e): Adolf Collenberg / PM