Macconnens

Ancienne comm. FR, distr. de la Glâne, ayant fusionné avec Villarimboud en 1973 et faisant partie de la comm. de La Folliaz depuis 2005, au nord-est de Romont, sur la rive gauche de la Glâne. 1320 Masconens. 61 hab. en 1811, 92 en 1850, 97 en 1900, 90 en 1950, 71 en 1970. Petite seigneurie relevant de la maison de Savoie. Fief de la famille de Billens du XIVe s. jusque vers 1540, partagée alors entre Benoît du Moulin et la famille Lyon de Pontarlier, M. devint la propriété des Brayer de Romont en 1590, puis de la famille d'Amman en 1673, qui la vendit à l'Etat de Fribourg en 1840. Sous l'Ancien Régime, M. fut intégré au bailliage de Romont (1536-1798); il passa ensuite au district du même nom (1798-1848), puis à celui de la Glâne (1848). Au spirituel, le village se sépara de la paroisse de Torny-Pittet pour se rattacher à celle de Villarimboud nouvellement fondée (1845). Ancien moulin mentionné en 1335. Carrière de molasse. La localité est restée essentiellement agricole (élevage et production laitière).


Bibliographie
– A. d'Amman, «La seigneurie de Macconnens», in Ann. frib., 10, 1922, 105-111, 187-192, 229-237; 11, 1923, 36-37
– L. Page, Villarimboud et Macconnens, 1966 (AEF)

Auteur(e): Marianne Rolle