No 1

Barbey, Bernard

naissance 2.7.1900 à Valeyres-sous-Rances, décès 25.1.1970 à Paris, prot., de Valeyres-sous-Rances. Fils d'Auguste, entomologiste, et d'Hélène Lombard; petit-fils de William ( -> 4). ∞ 1923 Andrée Duval, fille de Maurice, industriel. Etudes de sciences sociales à Lausanne et Genève. B. débute comme romancier avec Le Cœur gros (1924) qui sera suivi d'une série de romans mondains dans la ligne du roman d'analyse genevois. Grand prix de l'Académie française en 1951 pour Chevaux abandonnés sur le champ de bataille. Officier de milice, chef de l'état-major particulier du général Guisan pendant toute la période de la mobilisation (1939-1945), chargé pendant la "drôle de guerre" de contacts avec le haut commandement français, il rend compte de cette expérience dans P.C. du Général (1948) et Aller et retour (1967). De 1945 à 1965, il est conseiller culturel à l'ambassade de Suisse à Paris, de 1964 à 1970 représentant de la Suisse à l'Unesco.


Bibliographie
– R. Francillon, «Ecrivains oubliés de l'entre-deux-guerres», in Voix des Lettres, 21, 1984
L'Etat-major, 7; 8, 28-29
– W. Gautschi, Le Général Guisan, 1991 (all. 1989)
– Francillon, Littérature, 2, 378-379

Auteur(e): Roger Francillon