No 18

Graf, Johann Heinrich

naissance 16.8.1852 à Töss (auj. comm. Winterthour), décès 17.6.1918 à Berne, de Wildberg et Berne (1908). Fils de Rudolf, policier cantonal, et de Margaretha Kläui, de Töss. ∞ 1) 1874 Anna Luisa Däniker, de Zurich, 2) 1898 Maria Magdalena Balli, d'Aarmühle (auj. comm. Interlaken). Ecole normale (privée) du Muristalden à Berne (1868), Ecole polytechnique fédérale de Zurich (1871). Doctorat ès sciences (Berne, 1877). Professeur de mathématiques et physique à l'école privée Lerber (futur gymnase libre) à Berne (1874). G. fut le successeur de son directeur de thèse Ludwig Schläfli: privat-docent (1878), professeur extraordinaire (1890), puis ordinaire (1892-1918) de mathématiques à l'université de Berne, recteur (1905-1906). Rédacteur des Mitteilungen der Naturforschenden Gesellschaft in Bern (1883-1910). G. présida la commission de la Bibliothèque nationale suisse (1895-1918), dont il fut l'un des principaux initiateurs, et fut secrétaire de la commission centrale de géographie nationale. Membre du Conseil de ville (législatif) de Berne (1889-1895), conseiller communal conservateur (exécutif, 1896-1911) et président du conseil général de paroisse de la ville de Berne. Président de la section bernoise du Club alpin suisse (1905-1915). G. rédigea une centaine de publications sur l'histoire des mathématiques, des sciences et de la cartographie.


Oeuvres
Geschichte der Mathematik und der Naturwissenschaften in bernischen Landen, 3 cah., 1888-1890
Bibliographie
Actes SHSN, 1918, 105-115 (avec liste des œuvres)
– H.J. Andres et al., Zur Erinnerung an Herrn Professor Dr. J. H. Graf, 1918

Auteur(e): Erwin Neuenschwander / FS