No 5

Muret, Jean

naissance 21.3.1799 à Lucerne, décès 8.2.1877 à Lausanne, prot., de Morges. Fils de Jules ( -> 7). Célibataire. Etudes de droit à l'académie de Lausanne, en Allemagne et à Paris. Avocat, juge au tribunal de district, puis au tribunal d'appel (1830-1845). Député au Grand Conseil vaudois (1817-1831 et dès 1845). Vice-président de la Constituante de 1861. M. abandonna tous ses mandats en 1862 pour se consacrer à la botanique, qu'il pratiquait en amateur depuis sa jeunesse. Il parcourut tout le pays afin de constituer un herbier de la flore suisse (à l'exception des fougères, des prêles et des mousses). M. est considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de genres difficiles comme les viola et les hieracium. En 1874, l'Etat de Vaud acquit sa collection, qui est la plus complète de Suisse.


Fonds d'archives
– Herbier, Musée et jardins botaniques cantonaux, Lausanne
Bibliographie
– P.-E. Pilet, Naturalistes et biologistes à Lausanne, 1991, 64-65
– J.-L. Moret, «Une journée d'herborisation en Basse Gruyère avec Jean Muret», in Bull. de la Soc. vaudoise des sciences naturelles, 84, 1996, 139-155

Auteur(e): Paul-Emile Pilet