08/02/2012 | communication | PDF | imprimer | 
No 1

Clairville, Joseph Philippe de

naissance 1742 dans le sud de la France ou à Paris, décès 31.7.1830 à Winterthour, prot., Français. ∞ 1) Isabel Carr (1730-1815), d'une riche famille anglaise, empailleuse d'oiseaux, 2) Emely Normand. Etudes probables de médecine et de sciences naturelles à Montpellier. Immigré à Nyon, puis à Bex, C. commença une collection de plantes et de papillons du Valais. Il aménagea un jardin botanique dans le domaine zum Bühl, acquis en 1788 à Winterthour, où il avait demandé à s'établir en 1782. Il publia sept cahiers sur les plantes et arbustes de jardin (1791-1798), tout en rédigeant son œuvre principale sur les insectes: Entomologie helvétique (2 vol., 1798-1806). Il emprunta des voies nouvelles pour classer les espèces et ses définitions de genres entrèrent dans l'usage. Installé à Meiningen (Saxe) pendant l'occupation française, il traduisit et enrichit avec son épouse la Naturgeschichte der Hof- und Stubenvögel de Johann Matthäus Bechstein (Histoire naturelle des oiseaux de chambre, 1825). En 1811 parut le Manuel d'herborisation en Suisse et en Valais, chef-d'œuvre botanique de C., qui s'occupa aussi de classer et de cataloguer les herbiers de Zurich et de Winterthour. La bibliothèque municipale de Winterthour, héritière de ses livres et de son herbier, remit ce dernier en 1901 à l'institut de botanique de Zurich.


Bibliographie
– G. Geilinger, «Joseph Philippe de Clairville», in Mitteilungen der Naturwissenschaftlichen Gesellschaft in Winterthur, 19, 1932, 255-291 (avec liste des œuvres)
– P. Sulzer «Johann Rudolf Schellenberg, Joseph Philippe de Clairville und die Brüder Johann Heinrich und Johannes Sulzer», in Winterthurer Jahrbuch, 24, 1977, 93-109
– H. Balmer, «Winterthurer Naturforscher und Techniker vor 1850», in Annu. de la Société helvétique des sciences naturelles, 1980, 1re partie, 24-26

Auteur(e): Heinz Balmer / PM