12/10/2010 | communication | PDF | imprimer

Sankt Margarethen

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde), comm. de Münchwilen TG, distr. de Münchwilen. De 1803 à 1950, S. forma, avec Sedel et Mörikon, une commune locale de la municipalité (Munizipalgemeinde) de Sirnach. Depuis 1950, S. fait partie de Münchwilen avec Oberhofen bei Münchwilen. 1275 Affoltrangen sancte Margarete. 245 hab. en 1850 (4% de protestants), 513 en 1941 (46% de protestants). S. était situé dans la seigneurie de Lommis qui appartint au couvent de Fischingen (1599-1798). L'église attestée en 1275 revint en 1316 au couvent qui attribua S. à la paroisse de Sirnach en 1362. Au cours de la Contre-Réforme, l'ancienne église paroissiale fut démolie (1641) et remplacée par une chapelle Sainte-Marguerite, construite à un autre emplacement, qui devint aux XVIIe et XVIIIe s. un but de pèlerinage renommé. Les protestants se joignirent en 1935 à la paroisse de Münchwilen-Eschlikon nouvellement fondée. Un moulin est attesté à S. (1474-1860 env.) et un autre à Mörikon (1475-1918). Malgré le droit accordé vers 1711, S. ne tint pas de marché régulier. Aux XVIIIe et XIXe s., le filage, le tissage et la broderie constituèrent des sources de revenu. La Schweizerische Gesellschaft für Tüllindustrie AG (1913, Swisstulle en 2002) et la fabrique de luminaires et éclairages Huco AG (fabrique d'articles métalliques à sa fondation en 1916) donnent à S. son caractère industriel.


Bibliographie
– H.P. Mathis, Die Kapelle St. Margaretha in St. Margarethen TG, 1988
– H. Stücheli, Geschichte der Mühle Mörikon, 1993

Auteur(e): Gregor Spuhler / FP