No 1

Mackenroth, Anna

naissance 9.4.1861 à Dantzig, décès 29.7.1936 à Meilen, prot., Prussienne, de Zurich (1899). Fille de Karl Heinrich, fabricant, et de Luise Piltz. ∞ 1911 Heinrich Kramer, commerçant. M. grandit à Dantzig, où elle travailla comme éducatrice. Elle fit des études de droit à Zurich dès 1888 (auprès d'Emilie Kempin-Spyri) et obtint son doctorat avec une thèse intitulée Zur Geschichte der Handels- und Gewerbefrau (1894). M. enseigna dès 1895 à l'école supérieure de jeunes filles de Zurich. Première Suissesse à obtenir son brevet d'avocat, en 1900, elle se consacra avant tout à des causes commises d'office. A partir de 1893, elle s'engagea dans les organisations féminines progressistes de Zurich: elle fit partie du comité de direction de l'Association pour la réforme de l'instruction des femmes, dirigea le bureau de consultation juridique de l'Association pour la protection des droits de la femme et, dès 1896, fut vice-présidente de l'Union pour l'avancement de la cause des femmes. Comme experte juridique, elle collabora à la rédaction d'articles pour le Code civil et réclama en particulier la séparation des biens dans le mariage. Auteur d'écrits féministes et de plusieurs drames. M. mourut pauvre, dans un hôpital psychiatrique.


Bibliographie
– G. Einsele, «Anna Mackenroth», in Emanzipation, 1992, no 3, 9-12

Auteur(e): Regula Ludi / OME