No 1

Weyl, Hermann

naissance 9.11.1885 à Elmshorn (Prusse), décès 8.12.1955 à Zurich, prot., Allemand, citoyen américain (1939). Fils de Ludwig, directeur de banque, et d'Anna Dieck. ∞ 1) 1913 Helene Joseph, 2) 1950 Ellen Bär, née Lohnstein. Etudes de mathématiques à Munich et Göttingen (dès 1904), doctorat à Göttingen avec David Hilbert (1908), habilitation (1910). Professeur ordinaire à l'EPF de Zurich (1913-1930), nomination à Göttingen pour succéder à Hilbert (1930). W. émigra aux Etats-Unis en 1933. Il travailla à l'Institute for Advanced Study de Princeton (New Jersey) jusqu'à sa retraite en 1951, puis surtout à l'EPF de Zurich. Il est considéré comme l'un des plus grands mathématiciens de la première moitié du XXe s. Ses travaux scientifiques traitent de presque tous les domaines des mathématiques (théorie des nombres, algèbre, analyse, géométrie, physique théorique, philosophie des mathématiques). Nombre de ses publications ont influencé le développement ultérieur des connaissances. W. rédigea en outre des ouvrages destinés à un public plus large. Plusieurs distinctions, dont le prix Lobatchevski de l'université de Kazan, et doctorats honoris causa, notamment de l'EPF de Zurich, de la Sorbonne à Paris et de l'université Columbia de New York.


Oeuvres
Die Idee der Riemannschen Fläche, 1913
Philosophie der Mathematik und Naturwissenschaft, 1926 (82009)
Gruppentheorie und Quantenmechanik, 1928
– K. Chandrasekharan, éd., Gesammelte Abhandlungen, 1968
Temps, espace, matière, 1979 (all. 1918, 81993)
Fonds d'archives
– Fonds, ETH-BIB
Bibliographie
L'enseignement mathématique, 2e série, vol. 3, 1957, 157-187
DSB, 14, 281-285
– G. Frei, U. Stammbach, Hermann Weyl und die Mathematik an der ETH Zürich, 1913-1930, 1992

Auteur(e): Urs Stammbach / MBA