Zielebach

Comm. BE, distr. de Fraubrunnen, arrondissement administratif de l'Emmental, touchant au canton de Soleure et se prolongeant jusqu'à l'Emme. 1320 Zielebach. 89 hab. en 1764, 180 en 1850, 217 en 1900, 251 en 1950, 331 en 2000. Tumulus au Hochwald. Le village relevait des Kibourg; les droits fonciers et la basse justice passèrent avant 1331 à Johann d'Aarwangen, qui légua les terres en 1341 à l'abbaye de Saint-Urbain. La basse justice échut en héritage avec la seigneurie d'Aarwangen aux seigneurs de Grünenberg, puis en 1432 à Berne, qui rattacha Z. au bailliage de Landshut en 1514. Dès 1803, la commune fit partie du bailliage puis district de Fraubrunnen. Elle vivait de la céréaliculture. Elle abrite depuis le XIXe s., au lieudit Im Strack, des installations de l'usine métallurgique de Gerlafingen (canal de l'Emme construit en 1813, bâtiments et voies ferrées). Les emplois étant peu nombreux dans l'agriculture et l'artisanat, les habitants sont forcés de chercher du travail ailleurs, surtout à Gerlafingen, Biberist et Utzenstorf. La route cantonale Berthoud-Soleure et la ligne de chemin de fer Soleure-Berthoud-Thoune coupent en deux le territoire communal. Z. et Wiler bei Utzenstorf entretiennent ensemble une école depuis 1728 (collège à Wiler). Z. faisait partie en 2014 de la paroisse d'Utzenstorf et, avec Wiler, Bätterkinden et Utzenstorf, du syndicat scolaire de l'Untere Emme.


Bibliographie
– H.-J. Steiner, Schloss Landshut und die umliegenden Dörfer Bätterkinden, Utzenstorf, Wiler und Zielebach, 1980
– L. Zenklusen, Bauinventar der Gemeinde Zielebach, 2003

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / ARI