No 1

Tetmajer Przerwa, Ludwig von

naissance 14.7.1850 à Krompach (Hongrie, auj. Krompachy, Slovaquie), décès 31.1.1905 à Vienne, cath., puis cath.-chr., Austro-Hongrois (d'origine germano-polonaise), de Wipkingen (auj. comm. Zurich, 1877). Fils de Wladyslaw, directeur de fonderie, et de Luise Elsner. ∞ 1877 Marie Kindermann, fille d'August, chanteur d'opéra à la cour. Ecole réale à Kaschau (auj. Košice, Slovaquie), études d'ingénieur à l'EPF de Zurich (diplôme en 1872). Stage aux Chemins de fer du Nord-Est. Assistant de Carl Culmann et privat-docent (1873), professeur ordinaire à l'EPF (dès 1881). Fondateur et directeur (dès 1880) du nouveau Laboratoire pour l'essai des matériaux de construction (futur EMPA). T. développa l'enseignement de la mécanique de construction et de la technologie des matériaux de construction à l'école d'ingénieurs de l'EPF (1873-1901). Professeur ordinaire de mécanique technique à l'école polytechnique de Vienne (1901, recteur dès 1904). Il renforça la collaboration de la Suisse à l'uniformisation internationale des méthodes de contrôle, en encourageant notamment le perfectionnement par Jakob Amsler-Laffon de la machine de contrôle universelle de Johann Ludwig Werder. T. réalisa des expertises, en particulier après l'écroulement du pont ferroviaire de Münchenstein (1891). Membre de l'Académie des sciences de Suède (1897), membre honoraire de la SIA (1901).


Bibliographie
– S.P. Timoshenko, History of Strength of Materials, 1953, 276-303
– J. Zielinski, «Ludwig von Tetmajer Przerwa», in Schweizer Pioniere der Wirtschaft und Technik, 66, 1995

Auteur(e): Bruno Meyer / CAP