No 1

Stucky, Alfred

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 16.3.1892 à La Chaux-de-Fonds, décès 6.9.1969 à Lausanne, prot., d'Oberneunforn et Dägerlen. Fils de Jean, hôtelier, et de Marguerite Bhend. ∞ 1916 Nelly Matthys, fille de Hans, architecte. Gymnase à La Chaux-de-Fonds, études de génie civil à l'EPF de Zurich (1911-1915), doctorat ès sciences techniques (1920). Ingénieur (1916-1926) chez Dyckerhoff & Widmann à Dortmund, chez Gabriel Narutowicz à Zurich et chez Heinrich Eduard Gruner à Bâle. Professeur extraordinaire (1926-1938), puis ordinaire (1938-1963) d'hydrométrie et de constructions hydrauliques à l'école d'ingénieurs de l'université de Lausanne (directeur de 1940 à 1963). Propriétaire d'un bureau d'ingénieur (Stucky Ingénieurs-conseils SA dès 1979). S. créa la section d'architecture de l'école d'ingénieurs de Lausanne (1942) et prépara la transformation de cette institution en haute école (EPUL, dès 1949). Il mena des recherches sur les systèmes d'écoulement des eaux, les chambres d'équilibre et les méthodes de calcul pour les barrages. S. fut directeur des travaux ou expert lors de la construction de plus de quarante barrages, en Suisse et à l'étranger, dont ceux de la Dixence, du Lucendro, de Mauvoisin et de la Grande Dixence. Docteur honoris causa de l'EPF de Zurich (1955).


Bibliographie
– M. Cosandey, «Alfred Stucky (1892-1969)», in Pionniers suisses de l'économie et de la technique, 10, 1992
– D.L. Vischer, Wasserbauer und Hydrauliker der Schweiz, 2001, 252-253

Auteur(e): Bruno Meyer / GAR