No 3

Rohrer, Heinrich

naissance 6.6.1933 à Buchs (SG),décès 16.5.2013 à Wollerau, prot., de Buchs. Fils de Heinrich, voiturier, et de Katharina Gantenbein. ∞ 1961 Rose-Marie Egger, fille de Pius, fonctionnaire fédéral. Etudes de physique à l'EPF de Zurich (1951-1955), doctorat en 1960. Engagé en 1963 par Ambros Speiser au laboratoire de recherches d'IBM à Rüschlikon, R. se consacra (comme IBM Fellow de 1986 à 1997) aux propriétés de transport électrique, aux phénomènes multicritiques et à la microscopie à effet tunnel. Membre du conseil des Ecoles polytechniques fédérales (1993-2003). Avec Gerd Binnig, il développa le microscope à effet tunnel à balayage (1979-1981), qui permit notamment de manipuler et de modifier une par une des molécules et des nanostructures; cette découverte ouvrit des perspectives d'application en physique, électronique, chimie, biologie et médecine. R. et Binnig reçurent en 1984 le Prix du roi Fayçal et le Hewlett-Packard Europhysics Prize, et en 1986, avec Ernst Ruska, le prix Nobel de physique. R. obtint de nombreuses autres distinctions et des doctorats honoris causa de diverses universités d'Europe, des Etats-Unis et d'Asie. Ardent défenseur de l'indépendance de la recherche de haut niveau, il croyait à la tolérance intellectuelle.


Bibliographie
– T. Wasson, éd., Nobel Prize Winners, 1987, 875-876
– G. Ekspong, éd., Nobel Lectures: Physics 1981-1990, 1993, 387-388
– «Kurzporträts der Schweizer Nobelpreisträger für Physik, Chemie und Medizin, zusammengestellt von A. Bosshard», in Futura, 1999, n° 3, 24

Auteur(e): Evelyn Boesch Trüeb / EVU