Zauggenried

Ancienne commune BE, district de Fraubrunnen, arrondissement administratif de Berne-Mittelland, partie de la commune de Fraubrunnen depuis 2014. Village, né probablement d'esserts (all. Ried), situé sur une terrasse au-dessus de la vallée de l'Urtenen. 894 ad Riete, 1261-1263 Reide, 1336 ze dem enren Riede, 1380 Zouggenried; les mentions les plus anciennes pourraient toutefois se rapporter aux localités voisines de Grafenried et Kernenried. 177 hab. en 1764, 377 en 1850, 355 en 1900, 329 en 1950, 301 en 2000. Dès le XIIIe s., le couvent de Fraubrunnen tout proche acquit à Z. des biens et la basse justice; il était le seul seigneur foncier et justicier en 1513. Z. fut rattaché au bailliage bernois de Fraubrunnen en même temps que le couvent (1528), puis au district du même nom (1803). Comme toutes les communes environnantes, le village, qui pratiquait l'assolement, avait l'usufruit de la forêt conventuelle de Rüdtligen. En 1483, un accord sur le glandage fut conclu par la communauté paysanne (qui sera remplacée pour l'administration de la forêt communale par une corporation bourgeoise en 1843). Au XIXe s., Z. passa à la production laitière et la coopérative fromagère de Kernenried-Z. fut fondée en 1850 (dissoute en 2001). Un remaniement parcellaire eut lieu de 1928 à 1932. Grâce à des restrictions à la construction, Z. conserva son caractère rural et artisanal. A partir du XVIIe s., le village exploita une école en commun avec Kernenried, qui fut rouverte en 1986 après une longue interruption.


Bibliographie
– M. Flückiger, Das Plateau von Rapperswil, 1971
– H.-P. Ryser, Bauinventar der Gemeinde Zauggenried, 2000

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / RHD