11/07/2007 | communication | PDF | imprimer
No 3

Gingins, Frédéric de (La Sarraz)

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 24.8.1790 (Frédéric Charles Jean) à Eclépens, décès 27.2.1863 à Lausanne, prot., de La Sarraz. Fils de Charles Louis Gabriel, baron de La Sarraz, et de Marie Anne de Watteville de Mollens. Frère de Henri-Victor-Louis ( -> 6). Baron de La Sarraz. ∞ Hydeline de Seigneux, fille de Jules, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem (ordre protestant). La surdité obligea G. à interrompre ses études et une formation commerciale et à abandonner la carrière des armes. Il travailla comme traducteur de langue française à la chancellerie d'Etat de Berne (1817-1828), puis vécut de ses rentes et fit d'importantes restaurations au château familial de La Sarraz. Il publia des travaux de botanique de 1823 à 1833, puis, de 1833 à 1863, des études historiques, surtout sur les premier et second royaumes de Bourgogne. L'un des fondateurs, en 1837, de la Société d'histoire de la Suisse romande, il en fut président honoraire dès 1847. Correspondant de diverses sociétés savantes, étrangères et nationales. Nombreuses décorations, doctorat honoris causa de l'université de Berne (1844), professeur honoraire à l'académie de Lausanne (1854).


Fonds d'archives
– Fonds, BCUL
Bibliographie
– J.-J. Hisely, Frédéric de Gingins-La-Sarra (sic), 1863
Recueil de généal. vaudoises, 2, 1935, 91-92
– G. Coutaz, «La Soc. d'hist. de la Suisse romande», in Ann. val., 1996, 27-28, 38

Auteur(e): Gilbert Coutaz