No 5

Isler, Heinz

naissance 26.7.1926 à Zollikon,décès 20.6.2009 à Berne, de Wädenswil et Zurich. Fils de Jakob, inspecteur des routes, et d'Anna Moser. ∞ 1970 Maria Müller, pédiatre. Diplôme d'ingénieur en génie civil à l'EPF de Zurich (1950). Assistant de Pierre Lardy à la chaire de statique des constructions et de construction en dur et collaborateur de divers bureaux d'ingénieurs (1951-1953). En 1954, I. découvre de nouvelles lois régissant les structures très fines et autoportantes, propriétés qu'il applique dès 1955 dans son propre bureau d'ingénieur et de recherche (avec laboratoire et, dès 1964, terrain d'essai) à Berthoud. Plus de 1000 coques ont été bâties selon le système Isler, que ce soit pour des complexes industriels, sportifs ou de loisirs, des centres de jardinage, des supermarchés, des habitations, des églises, des théâtres ou des musées. En 1967, il participe à l'élaboration et à la construction du complexe olympique de Munich, notamment du stade et de son toit suspendu. Professeur honoraire de l'université de Karlsruhe (1983), docteur honoris causa de l'EPF de Zurich. Expositions dans des musées des beaux-arts aux Etats-Unis, au Japon et en Suisse.


Oeuvres
Moderner Schalenbau, (tiré à part d'Arcus, 1992, n° 18)
Bibliographie
Heinz Isler: Schalen, cat. expo. Zurich, 32002

Auteur(e): Elisabeth Eggimann Gerber / PHE