• <b>Marcel Grossmann</b><br>Portrait du mathématicien, photographie vers 1935 (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).

No 4

Grossmann, Marcel

naissance 9.4.1878 à Budapest, décès 7.9.1936 à Zurich, prot., de Höngg (auj. comm. Zurich). Fils de Jules, commerçant, et de Katharina Henriette Lichtenhahn. Frère d'Eugen ( -> 1). ∞ 1903 Anna Keller, fille d'Eduard, ingénieur. Ecole réale supérieure à Bâle (1893-1896), études de mathématiques à l'EPF de Zurich (1896-1900), doctorat ès sciences naturelles (1902). Maître de gymnase à Frauenfeld et Bâle (1901-1907), privat-docent à l'université de Bâle (1905-1907), professeur ordinaire de géométrie descriptive et de topologie à l'EPF de Zurich (1907-1927). G. s'intéressait surtout à la géométrie non euclidienne. Il est connu pour avoir formulé les bases mathématiques de la théorie de la relativité générale d'Albert Einstein (1913-1914). Cofondateur en 1910 de la Société mathématique suisse (président en 1916-1917). Pendant la Première Guerre mondiale, G. milita pour la rénovation de la Suisse: cofondateur de la Nouvelle Société helvétique et de la Neue Schweizer Zeitung dont il fut rédacteur.

<b>Marcel Grossmann</b><br>Portrait du mathématicien, photographie vers 1935 (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).<BR/>
Portrait du mathématicien, photographie vers 1935 (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).
(...)


Fonds d'archives
– Fonds, ETH-BIB
Bibliographie
– W. Saxer, «Marcel Grossmann», in Vierteljahresschrift der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich, 81, 1936, 322-326 (avec liste des œuvres)
– L. Kollros, «Prof. Dr. Marcel Grossmann», in Actes SHSN, 1937, 325-329 (avec liste des œuvres)

Auteur(e): Thomas Fuchs / PM