• <b>Johann Jakob Früh</b><br>Le géographe photographié par  Hans Staub,  1932 (Fotostiftung Schweiz, Winterthour) © Fotostiftung Schweiz.

No 2

Früh, Johann Jakob

naissance 22.6.1852 à Märwil (auj. comm. Affeltrangen), décès 8.4.1938 à Zurich, prot., de Märwil et Zurich (1905). Fils d'Ulrich, maçon, et d'Elisabeth Maron. ∞ 1899 Hermine Buff, veuve du médecin Karl Schläpfer, fille de Johann Konrad Buff, surintendant des arsenaux et président de la commune de Trogen. F. fréquenta l'école normale de Kreuzlingen (1869-1872), puis enseigna à l'école secondaire de Schönholzerswilen (1872-1874). Etudes de maître spécialisé à l'Ecole polytechnique et à l'université de Zurich (1874-1876), suivies de séjours d'études à Munich et Lausanne. Maître de sciences naturelles, de géographie et de français à l'école cantonale de Trogen (1877-1890). Assistant à la collection géologique de l'EPF (1890-1891), il accomplit une année d'études à Berlin (1891). Privat-docent à l'université et à l'EPF de Zurich (1891-1899), premier professeur ordinaire de géographie de l'EPF (1899-1923), F. apporta une large contribution à la recherche sur les sédiments, les séismes et les marais, ainsi qu'à la connaissance du territoire suisse. Dans son ouvrage Beiträge zur Kenntniss der Nagelfluh der Schweiz (1888), il apporta pour la première fois la preuve de l'origine du poudingue. Il décrivit avec Carl Schröter les marais de Suisse (Die Moore der Schweiz, 1904) et rédigea une Geographie der Schweiz (3 vol.), qui fut le premier manuel scientifique sur le sujet (1930-1938). Cofondateur de la Société géographique de Zurich (1897), F. fut pendant de longues années président de la commission sismologique suisse. De 1899 à 1901, il fut mandaté par le Conseil fédéral comme expert dans le cadre du conflit de frontière opposant le Brésil et la France à propos de la Guyane.

<b>Johann Jakob Früh</b><br>Le géographe photographié par  Hans Staub,  1932 (Fotostiftung Schweiz, Winterthour) © Fotostiftung Schweiz.<BR/>
Le géographe photographié par Hans Staub, 1932 (Fotostiftung Schweiz, Winterthour) © Fotostiftung Schweiz.
(...)


Fonds d'archives
– Fonds, ETH-BIB
Bibliographie
Actes SHSN, 1938, 429-435 (avec liste des œuvres)
NDB, 5, 668-669
– P. Jud, «100 Jahre Geographisch-ethnographische Gesellschaft», in Geographica Helvetica, 44, 1989, 113-151

Auteur(e): Thomas Fuchs / FP