Behn-Eschenburg, Hans

naissance 10.1.1864 à Oberstrass (auj. Zurich), décès 18.5.1938 à Küsnacht (ZH), prot., de Stralsund (D), de Zurich dès 1908. Fils de Hermann, professeur de littérature anglaise. ∞ 1892 Anna Weber, fille de Johannes. Gymnase à Zurich, études de mathématiques et de physique à Zurich et Berlin (1886-1890). B. travailla dès 1892 à la fabrique de machines d'Oerlikon, comme chef électricien (1897-1911), directeur (1911-1913), directeur technique général (1913-1928) et conseiller d'administration (1919-1938). Il se livra à d'importantes études scientifiques sur la technique du courant alternatif, notamment sur le moteur asynchrone et sur l'influence de la dispersion. Dans le cadre de l'électrification des chemins de fer, il mit au point le moteur monophasé à courant alternatif avec décalage du champ de commutation (expérimenté entre Seebach et Wettingen de 1904 à 1909), qui marqua un tournant capital. Grâce aux locomotives qu'il développa pour la ligne du Lötschberg, la fabrique de machines d'Oerlikon domina dès 1910 le domaine de la traction monophasée. B. proposa aussi de récupérer l'énergie électrique produite par les trains à la descente, idée décisive pour l'électrification du Gothard. Docteur honoris causa de l'EPF de Zurich (1919).


Fonds d'archives
– Fonds, VHS
Bibliographie
– E. Mathys, Männer der Schiene, 21955, 285-289
Kohle, Strom und Schienen, 21998, 233-255

Auteur(e): Thomas Fuchs / FS