18/12/2001 | communication | PDF | imprimer
No 1

Bamberger, Eugen

naissance 19.7.1857 à Berlin, décès 10.12.1932 à Ponte Tresa, prot., Allemand. Fils de Sigismund. ∞ 1888 Karoline Rosalie Marie Sertorius, fille de Ferdinand, bourgmestre de Kitzingen (Bavière). Etudes de chimie à Heidelberg et Berlin (1876-1880). Assistant à Berlin et Munich, professeur extraordinaire de chimie organique à Munich (1891-1893), professeur ordinaire de chimie générale à l'EPF de Zurich (1893-1905). Mis à la retraite pour raisons de santé, B. poursuivit néanmoins de fructueuses recherches, tels d'importants travaux sur l'hydrogénation de la série aromatique. Il introduisit le terme d'"alicyclique" pour les composés hydrogénés non substitués. En se livrant à des expériences sur la constitution des composés azoïques, il découvrit les isodiazotates en 1894, puis, en procédant à divers essais avec des composés organiques d'azote, la réaction de B. (phénylhydroxylamine en 4-aminophénol) en 1894 et l'oxyde de diméthylaniline en 1899.


Fonds d'archives
– Fonds, ETH-BIB
Bibliographie
DSB, 1, 1970, 426 (avec bibliogr.)
Lexikon bedeutender Chemiker, 1989, 26

Auteur(e): Thomas Fuchs / FS