• <b>Jean-Nicolas-Sébastien Allamand</b><br>Portrait du physicien gravé par  Christian Prestel (Musée historique de Lausanne).

No 5

Allamand, Jean-Nicolas-Sébastien

naissance 18.9.1713 à Lausanne, décès 2.3.1787 à Leyde, prot., de Rougemont. Fils de Thomas, régent au collège, et d'Anne-Gabrielle Marchandon des Marets. Frère de François-Louis ( -> 3). ∞ Magdalena Crommelin. Etudes de théologie à Lausanne, consécration en 1736. Précepteur à Leyde, A. s'inscrivit à l'université en 1740. Il y suivit les cours de Willem Jacob s'Gravesande dont il devint le préparateur puis le plus proche collaborateur et dont il publia les inédits après 1742. Professeur de mathématiques et de philosophie à Leyde de 1749 à 1784 (recteur en 1759), il enseigna surtout la zoologie. Il créa le premier cabinet d'histoire naturelle de Leyde. Considéré comme l'un des meilleurs physiciens de son temps, passionné par les sciences de la vie, il publia de nombreux articles originaux et une édition critique (1766-1770) des œuvres de Buffon.

<b>Jean-Nicolas-Sébastien Allamand</b><br>Portrait du physicien gravé par  Christian Prestel (Musée historique de Lausanne).<BR/>
Portrait du physicien gravé par Christian Prestel (Musée historique de Lausanne).
(...)


Bibliographie
Niew Nederlandsch Biografisch Woordenboek, 1, 1911, 75-78
– P.-E. Pilet, Naturalistes et biologistes à Lausanne, 1991, 32-34

Auteur(e): Paul-Emile Pilet