Scheunen

Ancienne commune BE, district de Fraubrunnen, arrondissement administratif de Berne-Mittelland, partie de la commune de Jegenstorf depuis 2014. Formée des hameaux de S. et Oberscheunen, elle fut la plus petite commune bernoise du plateau de Rapperswil. 1226 Schunon. 43 hab. en 1764, 118 en 1850, 130 en 1870, 96 en 1900, 78 en 1950, 57 en 2000. Tumulus hallstattiens au Steinholz et au Junkholz, réutilisés comme cimetières au haut Moyen Age. Les deux hameaux d'Oberscheunen (ou Jegenstorf-S., dans la paroisse de Jegenstorf) et de Messen-S. (dans la paroisse réformée en 1530 de Messen SO) formèrent deux communes politiques indépendantes jusqu'en 1911, date de leur réunion par décret dans la commune de S. Elles relevaient - en partie pour les droits fonciers, entièrement pour la basse justice - de la seigneurie de Jegenstorf dans la juridiction kybourgeoise de Zollikofen, passée en 1406 à Berne. Elles furent attribuées au bailliage (Oberamt) de Fraubrunnen en 1803. Pratiquant l'assolement avec pâturage commun, les deux communautés se tournèrent au XIXe s. vers la production laitière. A la même époque, les forêts furent privatisées et vendues, de sorte qu'au début du XXIe s. les deux tiers de leurs propriétaires étaient extérieurs à la commune. La commune scolaire remonte à 1795; l'association scolaire formée dans la seconde moitié du XXe s. par les communes de S. et de Bangerten fit place au début du XXIe s. à une coordination scolaire avec Iffwil, Jegenstorf et Zuzwil. Remaniement parcellaire (1979-1994). En 2007, le greffe communal d'Iffwil a pris en charge les tâches concernant S. Hormis quelques entreprises artisanales, S. est resté essentiellement agricole.


Bibliographie
– R. Marti, Die kleine bernische Landgemeinde Scheunen, 1981
– B. Kiener et al., Gesamtmelioration Ballmoos, Iffwil, Seuchen, Zuzwil: Schlussbericht 1979-1994, 1995
– R. Walker, Bauinventar der Gemeinde Scheunen, 2009

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / MK