No 6

Rivier, Louis

naissance 22.5.1885 à Bienne, décès 20.1.1963 à Lausanne, prot., de Lausanne, Jouxtens-Mézery et Aubonne, bourgeois d'honneur de Mex VD (1909). Fils de William-Charles, pasteur, et d'Adèle Emma Sandoz. ∞ 1911 Julie de Rham, fille de David Casimir, propriétaire foncier. Formation artistique à Paris où R. fréquente l'atelier de Jean-Paul Laurens à l'académie Julian (1904-1905). Séjours d'études en Belgique et en Italie (1907-1909). Ses œuvres religieuses et allégoriques comme ses portraits se fondent sur le vocabulaire formel des débuts de la Renaissance, qu'il combine avec des emprunts à l'Art nouveau et au symbolisme. Jusque dans les années 1950, il exécute des peintures murales et des vitraux pour différentes églises du canton de Vaud. Entre 1912 et 1915, il réalise l'ornementation de l'église Saint-Jean de Cour à Lausanne, entre 1915 et 1923 les peintures murales de l'aula du palais de Rumine (alors université de Lausanne). Bien qu'il expose à l'étranger depuis 1914 et qu'il soit membre de l'Académie des beaux-arts de Paris, R. reste longtemps méconnu dans sa patrie en raison de son antimodernisme affirmé.


Bibliographie
Louis Rivier (1885-1963) et la peinture religieuse en Suisse romande, cat. expo. Lausanne, 1985
DBAS, 877-878
– L. Langer, Inventaire du Fonds Louis Rivier (1885-1963), 1999

Auteur(e): Matthias Oberli / FP