No 1

Chambon, Emile

naissance 10.1.1905 à Genève, décès 28.10.1993 à Collonge-Bellerive, cath., de Genève. Fils d'Emile Joseph, entrepreneur et peintre amateur, et de Joséphine Coppier, Française. Célibataire. Formé à l'école des beaux-arts, puis dans l'atelier de Jean-Louis Gampert à Genève. Auteur d'un œuvre peint et dessiné souvent monumental dans un langage marqué par la géométrie et la précision descriptive, C. a été dans les années 1930 l'un des seuls artistes romands à traiter le thème politique (aux côtés de l'Union nationale), avant de privilégier la scène à personnages féminins, empreinte d'un érotisme distant proche de celui de Balthus. Collectionneur (entre autres d'art africain), il a légué d'importants fonds aux musées genevois et celui de Carouge possède une sélection de son œuvre. Prix Diday en 1926 et 1943, Prix de la Ville de Genève en 1975.


Bibliographie
– J.-M. Marquis, Emile Chambon, 1984
DBAS, 207

Auteur(e): Antoine Baudin