No 1

Seiler, Alexander

naissance 21.2.1819 à Blitzingen, décès 10.7.1891 à Zermatt, cath., de Blitzingen et, en 1889, de Zermatt. Fils de Christian, paysan de montagne, et de Maria Josepha Bürcher. ∞ 1857 Catharina Cathrein ( -> 6). Beau-frère de Viktor Cathrein et d'Emil Cathrein. Après un apprentissage de savonnier et fabricant de bougies à Munderkingen (sud du Bade), S. ouvrit en 1845 une fabrique à Sion, mais sans grand succès. En 1850, il suivit son frère Joseph, chapelain à Zermatt, travailla dans l'hôtellerie et loua la première auberge du village, qui appartenait à Joseph Lauber (1853). Grâce à l'aide de son frère Franz, il put l'acheter en 1854 et la transforma pour en faire l'hôtel Monte Rosa. Il acheta ou loua d'autres auberges à Zermatt (Mont Cervin, des Alpes, par exemple) et fit construire l'hôtel Riffelalp à 2222 m d'altitude (150 lits). Ce pionnier de l'hôtellerie, très influent, réussit à disposer rapidement de plus de 500 lits à Zermatt, station alors limitée au tourisme estival. Il acheta aussi l'auberge située près du glacier du Rhône et l'hôtel Jungfrau à l'Eggishorn. Député du district de Conches au Grand Conseil valaisan (1869-1891), il lutta pour le développement des voies de communication, la construction de cabanes de montagne, ainsi que pour la formation du personnel hôtelier et des guides. Après une bataille juridique de dix-huit ans avec la bourgeoisie, S. parvint à obtenir le droit de cité de Zermatt pour lui et sa famille. Son empire hôtelier fut repris par sa veuve, puis par ses fils Alexander ( -> 2) et Joseph ( -> 23).


Bibliographie
Zermatt: Dorf und Kurort im Spiegel einer Familie, 1982

Auteur(e): Bernard Truffer / MBA