21/11/2012 | communication | PDF | imprimer | 
No 4

Trog, Johann Jakob

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 19.4.1807 à Olten,décès 7.1.1867 à Bâle, cath., d'Olten. Fils de Johann Georg, négociant en vins et secrétaire, et de Johanna Lüthi. ∞ 1827 Anna Maria Frei, fille d'Urs Josef, marchand de drap. Ecole conventuelle d'Einsiedeln, autodidacte. Partisan de la Régénération (1830). Député au Grand Conseil soleurois (1831-1853, président un an sur deux dès 1841). Président du tribunal d'Olten-Gösgen (1841-1853), délégué à la Diète (1832, 1840 et 1848), conseiller national (1848-1857, président en 1852). Juge au Tribunal fédéral (1852-1856; vice-président en 1854, puis président). En 1846, T. fut cofondateur de la première société du Central-Suisse, qui ne subsista que peu de temps, et de la Société ferroviaire Bâle-Olten, qui lui succéda. Installé à Bâle en 1853, il fut, jusqu'à sa mort, administrateur et directeur de la compagnie du Central-Suisse, nouvellement créée. Au Grand Conseil, il lutta avec succès pour l'abolition des dîmes et des cens dans son canton.


Bibliographie
– Gruner, L'Assemblée, 1, 433

Auteur(e): Hans Brunner / VL