No 1

Lugrin, Alfred

naissance 1.9.1858 à Villars-Bozon (comm. L'Isle), décès 27.12.1920 au Sentier (comm. Le Chenit), prot., du Lieu. Fils de François Jules, agriculteur, et de Jeanne Françoise Cloux. ∞ Alice Sophie Aubert, fille de Charles Henri. Ecole primaire à Villars-Bozon jusqu'en 1872, apprentissage autodidacte de mécanicien de précision. Ouvrier chez Le Coultre & Cie dès 1879, fabricant indépendant (montage de chronographes sur mouvements à l'état d'ébauches) à L'Orient (comm. Le Chenit) dès 1884. Député radical au Grand Conseil vaudois (1910-1919), L. y fonda un groupe d'industriels et de commerçants. En 1918, A. Lugrin et Cie devint Lemania-Lugrin SA, avec succursale à La Chaux-de-Fonds. L. fut l'un des initiateurs, puis le président de l'école d'horlogerie du Chenit. Franc-maçon.


Bibliographie
– H. Rieben et al., Portraits de 250 entreprises vaudoises, 1980, 144-145

Auteur(e): Gilbert Marion